Avoir du soutien pour gérer sa famille

Parce que votre famille est ce que vous avez de plus cher, vous souhaitez la préserver plus que tout, mais ce n’est pas toujours facile. Le service de soutien social et familial vous apporte de l'aide et des conseils pratiques pour garder la sérénité au sein de votre foyer.

à partir de
0,26€TTC/heure

ou 0,13€ TTC/heure après 50% de crédit ou réduction d'impôts*

Trouver une agence >
Soutien familial

avec vous dans les moments importants

De nombreux événements peuvent survenir et perturber votre équilibre familial. Le service d'aide aux familles peut vous apporter un soutien utile et pratique dans certaines situations : grossesse, naissance ou adoption, difficultés éducatives, séparation, hospitalisation, accident ou longue maladie, famille monoparentale, nombreuse ou recomposée, décès...

Besoin d'un conseil >

Des services et conseils pratiques pour votre famille

Les intervenants sociaux et familiaux (TISF) ou assistants.es de vie aux familles (AVF) vous apportent une aide personnalisée à vos besoins dans de nombreux domaines :

Soins et prise en charge des enfants

Soins et prise en charge des enfants


Soutien éducatif

Soutien éducatif


Conseils personnalisés pour l'organisation du quotidien

Conseils personnalisés pour l'organisation du quotidien


Accompagnement des démarches administratives et de santé

Accompagnement des démarches administratives et de santé


Entretien du domicile et du linge

Entretien du domicile et du linge


Préparation des repas et réalisation des courses

Préparation des repas et réalisation des courses


Besoin d'un conseil >

NOUVEAU !

Aidants, vous pouvez aussi avoir de l'aide

Vous aidez quotidiennement un proche dépendant et vous avez besoin de prendre du temps pour vous. Des professionnels de l'aide à la personne, formés et expérimentés, peuvent prendre le relais. Confiez votre proche en toute confiance.

Découvrir les aides aux aidants >

Tarifs

Le tarif varie en fonction de votre quotient familial CAF : de 0,26 € à 11,88 € par heure d’intervention.

Cet éventuel coût restant à votre charge est éligible au dispositif 50% de crédit ou réduction d'impôts, selon les règles fiscales en vigueur :
l'intervention ne vous revient finalement qu'à 50% du prix payé.

Trouver l’agence la plus proche >

Des aides disponibles

Vous pouvez bénéficier de services de soutien social et familial grâce à des dispositifs prévus par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), Mutualité Sociale Agricole (MSA) ou les collectivités territoriales (Département). Nos conseillers peuvent vous informer et vous orienter si nécessaire.

Besoin d’un conseil >

Vos questions les plus fréquentes

Foire aux questions
  • Dans quelles situations puis-je bénéficier d’une aide à domicile pour ma famille ?

    Lors d’une grossesse, une naissance, une adoption, suite à un décès ou une séparation, en cas d’accident, d’hospitalisation ou de longue maladie (parent ou enfant), il est possible de bénéficier de prises en charge spécifiques. Dans ces étapes de la vie familiale, nous vous soutenons et vous accompagnons. Mais aussi lors d’un changement d’organisation, comme par exemple dans une situation de famille nombreuse ou recomposée, une séparation, un déménagement, l’arrivée d’un 3e enfant, le décès d’un proche parent.

    Les parents d'enfants handicapés peuvent dorénavant, bénéficier d'un accompagnement à domicile avec un financement de la CAF. Afin de permettre par exemple, l'accompagnement des familles durant la phase de diagnostic d'un handicap, faire face aux démarches administratives, lors de l'inclusion de leur enfant (entrée à l'école, recherche de structure adaptée) ou si le besoin de répit s'en fait sentir (50% du temps d'aide maximum). La notification MDPH n'est pas obligatoire.

    • Quelles sont les conditions pour bénéficier d’une aide à domicile pour soutenir ma famille ?

      Sur justificatif, vous pouvez bénéficier de l’aide d’une auxiliaire de vie ou d’un professionnel de l’intervention sociale et familiale par un financement de la CAF - Caisse d’allocations familiales, du Conseil département, de la MSA ou de votre mutuelle.

      Pour obtenir une aide de la CAF, vous n’avez aucune démarche à faire, nous sommes votre interlocuteur pour obtenir ce financement.

      Pour bénéficier des aides, il faut :

      • être allocataire CAF ou MSA;
      • être allocataire du régime général de la sécurité sociale;
      • ne pas être bénéficiaire de prestations d’action sociale de la part de son entreprise;
      • disposer d’un justificatif (certificat médical, bulletin d’hospitalisation, extrait d’acte de naissance, ...).
      • Cette offre concerne tous les parents, dès le 1er enfant ou avec un enfant à naître et jusqu’aux 18 ans de l’enfant. Des attentions particulières sont portées aux parents confrontés au handicap ou à la maladie grave de leur enfant.
      • De combien d'heures d'aide puis-je bénéficier pour me soutenir dans la gestion de ma famille, et à quel prix ?

        Dans le cas d’une grossesse, l’aide mise en place peut être d’une durée de 100 heures dès la déclaration de grossesse à la CAF (3 mois) et jusqu’à l'accouchement. Pour les affiliés MSA, rapprochez-vous de votre correspondant MSA pour plus d’informations.

        Pour une naissance ou une adoption, l’aide apportée peut être d’une durée de 100 heures par enfant né pendant 1 an. Pour des jumeaux, l’aide peut être délivrée pendant 18 mois.

        A la sortie d’une hospitalisation, en cas d’affection de longue durée, de séparation des parents, de reprise d’activité, nous pouvons vous aider à retrouver votre équilibre familial et vous accompagner sur une durée de 6 à 12 mois, et un volume de 100 heures d’intervention, sous conditions.

        Votre quotient familial CAF détermine le prix qu’il vous reste à payer pour l’aide dont vous bénéficiez.

        Ce prix varie de 0,26 € par heure d’intervention si votre quotient familial est inférieur à 152 €, et peut atteindre les 11,88 € par heure d’intervention pour les familles dont le quotient familial est supérieur à 1 293,01 €.

        Sur votre éventuel coût restant à charge, 50 % du montant est également déductible de vos impôts, selon les règles et conditions fiscales en vigueur (article 199 sexdecies du code général des impôts).

        Pour les affiliés MSA, rapprochez-vous de votre correspondant MSA pour plus d’informations.

        • Quelles sont les aides proposées aux futures et jeunes mamans ?

          Si votre médecin juge votre grossesse difficile, vous pouvez bénéficier de l’aide d’un.e auxiliaire de vie sociale (AVS) ou d’un.e technicien.ne de l’intervention sociale et familiale (TISF) par un financement de la CAF (ou de la MSA).

          Cette aide peut également être mise en place après la naissance de l’enfant, dans la limite de ses 2 ans. Cela pour soutenir les parents et assurer un développement adapté au nouveau-né.

          Nous serons votre interlocuteur et la CAF financera ces dispositifs.

          Pour bénéficier des aides, il faut :

          • faire une déclaration de grossesse auprès de votre CAF ou MSA;
          • être allocataire CAF ou MSA ou faire une déclaration de situation familiale;
          • être allocataire du régime général de la sécurité sociale;
          • ne pas être bénéficiaire de prestations d’action sociale de la part de son entreprise;
          • avoir un certificat médical de votre médecin (traitant, gynéco, sage femme) qui précise le terme prévu de l’accouchement et le fait d’avoir besoin d’un soutien à domicile;
          • après la naissance, nous fournir un extrait d’acte de naissance de votre enfant.

          Les femmes enceintes se voient également proposer des services spécialisés mis en place par les communes ou les départements. Pour plus d’informations, rapprochez-vous du CCAS - centre communal d’action social ou du CMS - centre médico-social, près de chez vous.

          • La prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), qu’est-ce que c’est ?

            La prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) est une aide financière versée aux parents jusqu’aux 3 ans de l’enfant (6 ans pour le complément de libre choix du mode de garde - Cmg).

            La prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) comprend :

            la prime à la naissance ou à l’adoption et l’allocation de base au moment de l’arrivée d’un enfant au foyer;

            • la prestation partagée d'éducation de l'enfant (PreParE) si votre enfant est né à compter du 1er janvier 2015 ou le complément de libre choix d’activité (Clca) s'il est né avant cette date, et si vous ou l’autre parent réduisez votre temps de travail ou arrêtez de travailler pour garder votre enfant;
            • le complément de libre choix du mode de garde (Cmg), si vous choisissez de faire garder votre enfant par une assistante maternelle agréée, une garde d’enfants à domicile, une association, une entreprise ou une micro-crèche.

            Toutes ces aides sont cumulables sous certaines conditions.

            • Qu'est-ce que la prime à la naissance ?

              La prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) est destinée à soutenir financièrement les nouveaux parents. Elle vous permet de bénéficier d’une prime à la naissance et d’une allocation de base. Celles-ci peuvent vous permettre de financer les premières dépenses liées à l’arrivée de l’enfant ou un accompagnement social à domicile.

              La prime à la naissance vous est versée une seule fois pour chaque enfant après la naissance. Cette prime est soumise à certaines conditions :

              • remplir les conditions générales pour bénéficier des prestations familiales;
              • avoir un revenu inférieur au plafond de ressources défini par la CAF, relatif au revenu des parents et au nombre d’enfants à charge.

              Le montant de la prime à la naissance s’élève à 947,32 € par enfant selon les conditions de ressources.

              • Qu'est-ce que l'allocation de base ?

                L’allocation de base est attribuée par famille. Toutefois, en cas de naissances ou d’adoptions multiples, il est versé autant d’allocations de base que d’enfants nés du même accouchement ou adoptés simultanément.

                Le montant de l’allocation de base à taux plein est de 184,62 € par mois. A taux partiel, le montant de l’allocation est de 92,31 € par mois.

                L’allocation de base est due :

                • à compter du mois suivant la naissance ou l’arrivée de l’enfant au foyer;
                • jusqu’au mois précédant le troisième anniversaire de l’enfant ou, en cas d’adoption, pendant 12 mois minimum dans la limite du 20e anniversaire de l’enfant.

                Vos revenus ne doivent pas dépasser certains plafonds pour le versement de l’allocation de base à taux plein ou à taux partiel.

                Nous contacter

                Chaque situation est différente. Laissez vos coordonnées et nous vous rappelons pour mettre en place une prestation.

                Vous souhaitez être contacté.e par

                Vous préférez parler directement avec un conseiller ?

                Appelez-nous au 09 70 19 29 93

                du lundi au vendredi de 8h à 17h15

                Trouver un établissement

                Loading...

                Nos établissements

                  Il n'y a aucun établissement correspondant à ces filtres.

                * Tarif selon votre quotient familial. L’avantage fiscal s’applique selon les conditions en vigueur de l’article 199 sexdecies du CGI.

                Vous ouvrez votre cabinet ?

                Nous sommes présents pour vous accompagner dans l'ensemble de vos démarches.

                avec.fr - 1bis, Avenue du Chateau , 94300 Vincennes

                Copyright © avec.fr - Tous droits réservés.

                Données personnelles Ventes et remboursementsMentions légales et CGUGestion des cookies et consentements
                Facebook logo
                Linkedin logo
                Instagram logo
                Twitter logo
                Youtube logo
                En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez qu'Avec utilise des cookiespour réaliser des statistiques de visite.
                En savoir plus