Les aidants ont aussi besoin d'aide

Vous aidez quotidiennement un proche dépendant et vous avez besoin de prendre du temps pour vous. Des professionnels de l'aide à la personne, formés et expérimentés, peuvent prendre le relais. Confiez votre proche en toute confiance.


Trouver une agence >

avec vous pour aider vos proches

L'aide aux aidants est un service de relais aux personnes aidant un proche âgé, dépendant ou en situation de handicap à son domicile. Un ou plusieurs intervenants professionnels se rendent au domicile de la personne à aider, pendant plusieurs jours, afin d’y accomplir les tâches de la vie courante réalisées habituellement par son aidant familial. Cette solution, aussi appelée relayage ou suppléance à domicile, apporte un répit à l’aidant qui peut alors se consacrer à d’autres activités ou s’absenter pour diverses raisons (vacances, hospitalisation, …).

Besoin d'un conseil >

Des services pour vous soutenir

Les professionnels "relayeurs" intervenant à domicile sont sélectionnés pour leur bienveillance et leur expérience, et formés aux gestes de premiers secours.

Aide à la personne

Aide à la personne


lever et coucher, aide à la toilette, habillage, repas, change, mobilité…

Aide aux déplacements

Aide aux déplacements


sorties, courses, RDV médicaux, visite d’un proche, …

Entretien du cadre de vie

Entretien du cadre de vie


ménage,

repassage...

Accompagnement personnalisé

Accompagnement personnalisé


activités diverses adaptées aux envies et capacités de chacun

Présence et assistance 24/24

Présence et assistance 24/24


compagnie,

garde malade...

Soutien aux aidants

Soutien aux aidants


écoute,

conseils...

Besoin d'un conseil >

Un service mis en place en 5 étapes

1. Visite à domicile
Un responsable recueille vos souhaits et évalue les besoins de votre parent ou proche.

2. Proposition d’intervention
Dès la signature du contrat de prestation, l'organisation de l'intervention est lancée.

3. Présentation des intervenants
Elle se réalise quelques jours avant l’intervention lors d’un rendez-vous à domicile.

4. Intervention des "relayeurs"
Les professionnels de l'aide à la personne prennent le relais au domicile de votre proche et lui apportent le soutien nécessaire.

5. Du temps pour vous
Vous pouvez vous reposer ou réaliser d'autres activités, en toute sérénité.

Trouver l’agence la plus proche >

Tarifs et aides

Le tarif du service d'aide aux aidants varie selon votre situation et les aides dont vous pouvez bénéficier (APA, PCH...). Le réseau AVEC établit des partenariats pour diminuer le coût de la prestation de service d’aide aux aidants.

logo
Devis
Un devis personnalisé gratuit et sans engagement est proposé à toute personne souhaitant recourir à ce service.

Conseils
Des conseillers sont à votre disposition pour identifier les aides auxquelles vous pouvez prétendre (caisse de retraite et complémentaires santé, conseil départemental, ...).

Réduction d’impôt
Vos dépenses engagées pour un service d'aide aux aidants sont éligibles à la réduction ou au crédit d'impôt de 50%, selon les règles et conditions fiscales en vigueur (article 199 sexdecies du Code général des impôts).

50 % réduction d’impôt
Besoin d'un conseil >

Vos questions les plus fréquentes

  • Qu'est-ce qu'un aidant familial ?

    L’aidant familial, ou proche aidant, est une personne qui apporte une aide régulière à un proche qui se trouve en situation de perte d’autonomie. L’aidant intervient dans les actes du quotidien que la personne dépendante n’est plus capable de réaliser seule.

    En France, on dénombrait plus de 11 millions d’aidants familiaux en 2020. La majorité d’entre eux apporte une aide régulière et bénévole à un proche malade, dépendant ou en situation de handicap. La loi reconnaît, depuis 2016, le rôle des aidants et est venue apporter sa définition de l’aidant familial comme étant “une personne non professionnelle qui appartient ou non à la famille de l’aidé et vient en aide de manière régulière à une personne dépendante de son entourage, pour les activités de la vie quotidienne”.

    Cependant, le statut d’aidant familial est encore peu connu par les aidants eux-mêmes puisque seulement 40 % des personnes ont déjà entendu parler de ce statut, et 64 % des aidants ignorent qu’ils le sont.

    • Quel est le rôle d'un aidant familial ?

      Aussi appelés aidants naturels, les aidants familiaux permettent le maintien à domicile de leurs proches dépendants. Ils accomplissent des tâches diverses comme l’entretien du logement, l’aide à la toilette, l’accompagnement dans les déplacements, la préparation des repas et aussi les soins médicaux dans le but de soulager la personne en situation de dépendance qui ne peut plus assurer ces tâches toute seule. Cette aide apportée par les proches engendre à la fois des coûts financiers mais aussi des conséquences négatives sur leur santé physique et mentale. Les aidants familiaux rencontrent des difficultés à concilier leur vie personnelle et leur vie professionnelle, ce qui entraîne des répercussions néfastes sur leur santé, souvent caractérisées par :

      • une fatigue physique extrême due à la surcharge de travail et à l’investissement apporté dans la prise en charge de la personne aidée;
      • une fatigue mentale due à la baisse des liens sociaux et de la dégradation des relations avec la personne aidée.

      La loi pour l’Adaptation de la Société au Vieillissement (loi ASV) de 2015 a permis d’apporter un soutien aux aidants familiaux puisqu’elle a développé le statut juridique de l’aidant et a étendu ses droits et son rôle auprès de la personne dépendante, et a pris en compte sa difficulté à concilier vie personnelle et activité professionnelle. Grâce à cette loi, les aidants familiaux se sont vus attribuer un certain nombre de droits.

      • Quels sont les droits des aidants familiaux ?

        Le proche aidant bénéficie d’un droit au répit qui lui permet de prendre un moment de repos dans la prise en charge de son proche dépendant en faisant appel à de l’aide extérieure.

        Les personnes bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) ayant atteint le plafond, peuvent bénéficier de ce droit au répit. Cette aide, limitée à 500 € par an et par personne, finance la prise en charge de la personne en perte d’autonomie en accueil de jour ou de nuit, en hébergement temporaire ou par le biais d’un service d’aide à domicile.

        Le proche aidant peut obtenir le statut de salarié et ainsi être rémunéré en tant qu’aidant familial, sous réserve de remplir certaines conditions :

        • la personne dépendante qu’il accompagne doit être éligible à l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) ou à la PCH (Prestation de Compensation du Handicap);
        • il ne doit exister aucun lien marital ou pacte civil de solidarité entre la personne accompagnée et son aidant (conjoint, concubin, partenaire de pacs). Ainsi, le conjoint, concubin et parent ou enfant de la personne dépendante ne peut obtenir le statut de salarié, à l’exception d’une situation de forte dépendance et d’un besoin d’aide constant. Si les conditions ne sont pas réunies, il est toutefois possible d’avoir droit à une compensation financière provenant de la PCH qui sert de dédommagement à l’aidant familial sur un montant à hauteur de 85 % du SMIC horaire sur une base de 35 heures travaillées par semaine.

          Attention, si l’aidant bénéficie d’une aide financière et parvient donc à percevoir une rémunération pour son aide envers le proche dépendant, une déclaration de revenus est obligatoire :

        • une déclaration de rémunération aux impôts si le proche aidant perçoit un salaire;
        • une déclaration de bénéfices non commerciaux (BNC) si l’aidant perçoit une rémunération d’autre nature.

        La personne dépendante pourra bénéficier d’une réduction d’impôts égale à 50 % de ses dépenses liées à son besoin d’accompagnement pour un montant maximal de 15 000 euros la première année, 12 000 les suivantes et 20 000 euros si la personne dépendante a besoin de l’aide d’une personne supplémentaire.

        En plus de ces aides financières, les aidants familiaux disposent également de droits non financiers. Le proche aidant bénéficie du droit au congé de proche aidant qui permet aux aidants salariés d’obtenir un congé pour s’absenter de leur activité professionnelle dans le but de porter assistance à un proche handicapé ou dépendant.

        Il y a deux situations pour lesquelles l’aidant peut bénéficier d’un congé de proche aidant :

        Le salarié décide d’assister un proche en fin de vie : il s’agit ducongé de solidarité familial.C’est un congé sans solde d’une durée de trois mois maximum pendant laquelle l’aidant suspend son activité professionnelle pour accompagner un proche en perte d’autonomie ou en situation de handicap. Ce congé de soutien familial a une durée de trois mois renouvelables, sans perte de l’emploi. Depuis le 30 septembre 2020, le congé de proche aidant est indemnisé. Les aidants familiaux salariés qui résident en France peuvent percevoir une allocation journalière du proche aidant (AJPA) qui est fixé à 52,08 € pour un aidant qui vit seul et à 43,83 € pour une personne vivant en couple. Elle est versée par les caisses d'allocations familiales (CAF) ou de la Mutualité sociale agricole (MSA). L’aidant familial dispose aussi d’un droit à la formation,. Il existe certaines formations certifiantes pour permettre aux aidants de connaître les gestes à adopter pour venir en aide aux personnes âgées en perte d’autonomie. Ces formations, assurées par des professionnels du secteur médical délivrent les gestes de premiers secours, l’accompagnement psychologique et les gestes de l’aide à l’autonomie.

        • De quel soutien bénéficient les aidants familiaux ?

          En plus des droits accordés aux proches, les aidants familiaux peuvent être soutenus par différents métiers de l’aide à la personne : les aides à domicile, auxiliaires de vie sociale ou encore aide-soignants qui accompagnent au quotidien les personnes âgées, handicapées et dépendantes à travers un large panel de prestations adaptées aux besoins de la personne : aide à l’autonomie, repas et courses, déplacements, soins, entretien du domicile et du linge…

          Les proches aidants peuvent également se voir offrir une solution de répit, sous la forme de relayage, qui consiste en la mise en place d’un dispositif de relais à domicile par des intervenants extérieurs afin de soulager l’aidant, qui peut alors se consacrer à d’autres activités.

          Les aidants familiaux peuvent également opter pour la téléassistance qui permet aux personnes âgées de continuer à vivre chez elles en toute autonomie et ainsi rassurer les proches grâce à un système sécurisé en continu.

          • Comment bénéficier des aides et conseils destinés aux aidants ?

            Pour bénéficier des aides financières ou non financières et être informé du rôle d’aidant familial, il existe de nombreuses structures qui viennent conseiller les proches dans les démarches administratives concernant leurs droits :

            • les conseils départementaux;
            • les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) qui accueillent et informent les personnes âgées et leurs proches;
            • les associations comme l’Association Française des Aidants et la Compagnie des Aidants qui renseignent les aidants sur leurs statuts et leurs droits.

            Les conseillers Avec sont également à votre disposition pour vous apporter des informations.

            Nous contacter

            Chaque situation est différente. Laissez vos coordonnées et nous vous rappelons pour mettre en place une prestation.

            Vous souhaitez être contacté.e par

            Vous préférez parler directement avec un conseiller ?

            Appelez-nous au 09 70 19 29 93

            du lundi au vendredi de 8h à 17h15

            Trouver une agence

            Loading...

            Nos établissements

              Il n'y a aucun établissement correspondant à ces filtres.

            Vous ouvrez votre cabinet ?

            Nous sommes présents pour vous accompagner dans l'ensemble de vos démarches.

            avec.fr - 1bis, Avenue du Chateau , 94300 Vincennes

            Copyright © avec.fr - Tous droits réservés.

            Données personnelles Ventes et remboursementsMentions légales et CGU
            logo
            logo
            logo
            logo
            logo
            En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez qu'Avec utilise des cookies pour réaliser des statistiques de visite.