Santé

Le passeport sanitaire européen : un passeport pour voyager en sécurité ?

Publié le 18 juin 2021

Illustration du passeport sanitaire européen


La volonté de pouvoir voyager sans restrictions est plus que présente. L’idée d’un passeport sanitaire à l’échelle européenne a été émise depuis quelques mois. Plusieurs pays ont pensé à la mise en place d’un passeport vaccinal national mais, de son côté, la France a été réticente car ce dispositif est trop restrictif. Mais qu’est-ce que le passeport sanitaire européen ? Réponse dans cet article.

Qu’est-ce que le passeport sanitaire européen ? 

La Commission européenne a décidé de mettre en place un certificat vert numérique européen. Ce document sous format numérique ou papier, avec un QR Code, sera définitivement mis en place à partir du 1er juillet 2021 pour une période de 12 mois. Son objectif est de faciliter la libre circulation de chacun durant l’épidémie de la COVID-19. Ce certificat va permettre l’identification des personnes immunisées, testées négatives pour la COVID-19 ou vaccinées. Ce dispositif indiquera certaines informations comme le nom, la date de naissance, des informations pertinentes concernant le vaccin reçu, l’identifiant du certificat et la date de délivrance. Par ailleurs, il sera ouvert aux pays de l’UE mais également aux quatre pays hors UE, membre de l’espace Schengen : l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.


Ce passeport sanitaire européen fait écho à une autre forme de passeport : certificat international de vaccination ou carnet jaune mis en place par l’OMS. En effet, pour se rendre en Afrique, en Amérique Centrale et du Sud, ainsi qu’aux Caraïbes, vous devez justifier votre vaccination contre la fièvre jaune. La fièvre jaune est une infection virale transmise par des moustiques déjà infectés. Pour voyager dans ces endroits, il est obligatoire de se faire vacciner contre cette maladie. Le moyen de justification se fait grâce au certificat international de vaccination, un document papier jaune reprenant le modèle réglementaire de l’OMS. Ainsi, on observe une similitude entre ce document et le passeport vaccinal de la COVID-19 : l’obligation de justifier de sa vaccination pour voyager dans certains pays.

Où partir avec ce passeport sanitaire européen ? 

Comme son nom l’indique, grâce à ce passeport vous pourrez voyager dans l’Union Européenne ainsi que dans l’espace Schengen. Évidemment, la situation sanitaire évolue chaque jour et certains pays peuvent vous demander de faire un test PCR ou d’être placé en quarantaine pendant quelques jours. C’est notamment le cas du Royaume-Uni qui a renforcé ses mesures sanitaires, suite au développement important du variant indien.

Il est important de vérifier la situation du pays avant d’y aller. À travers cet article, le Gouvernement renseigne régulièrement l’actualité concernant l’évolution de la COVID-19 dans les différents pays. Vous y trouverez les pays “verts” qui indiquent une non circulation du virus ainsi que la non-présence de variant préoccupant. Les pays “orange” indiquent que le virus circule, mais dans des proportions maîtrisées et qu’il n’y a pas à s’inquiéter des variants. Enfin, les pays “rouge” sont synonymes d’une circulation de la COVID-19 et que des variants préoccupants sont présents. 

avec.fr - 1bis, Avenue du Chateau , 94300 Vincennes

Copyright © avec.fr - Tous droits réservés.

Données personnelles Ventes et remboursementsMentions légales et CGU
logo
logo
logo
logo
logo
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez qu' Avec utilise des cookies pour réaliser des statistiques de visite.