Santé

Innovation interne : La clinique Bonneveine pratique le Hall-Rar Doppler, une nouvelle technique dans le traitement chirurgical des hémorroïdes.

Publié le 12 mai 2022

Matériel Hall-Rar Doppler, nouvelle technique dans le traitement chirurgical des hémorroïdes.

Depuis mars 2022, la clinique Bonneveine a accueilli une nouvelle chirurgienne viscéral et digestive, le Dr Maëliss Carbonnel. Elle est spécialisée dans une nouvelle technique pour la chirurgie hémorroïdaire : le Hall-Rar Doppler. C'est une technique innovante qui utilise du matériel doppler pour permettre une chirurgie mini-invasive et très conservatrice. Grâce à l’arrivée du Dr Carbonnel, la mise en place de cette innovation vient étoffer le savoir-faire de la clinique Bonneveine pour offrir une meilleure prise en charge aux patients qui souffrent de pathologie hémorroïdaire. Très peu d'établissements de santé pratiquent cette technique dans l’agglomération de Marseille.

Qu’est-ce que la pathologie hémorroïdaire ?

La pathologie hémorroïdaire est le premier motif de consultation proctologique, c'est-à-dire de l’examen permettant de diagnostiquer les différents troubles de la région anal. Le pathologie hémorroïdaire se développe chez la majorité des cas  entre 45 et 70 ans.

Les hémorroïdes sont des formations vasculaires normales qui se situent dans la paroi du rectum et de l’anus. Ils y sont présents dès la naissance. On distingue deux types d’hémorroïdes :

  • Les hémorroïdes externes se forment sous la peau à l’intérieur de l’ouverture de l’anus.
  • Les hémorroïdes internes sont situées à l’intérieur du rectum et se développent selon différents stades de gravité.

Les patients ayant une pathologie hémorroïdaire souffrent généralement de rectorragies c'est-à-dire que leur anus présentent des saignements, qu’ils ont des démangeaisons, des douleurs, des marques hémorroïdaires, des prolapsus muqueux (le rectum tombe dans lui-même), des thromboses (la formation d’un caillot de sang).

Comment soigner la pathologie hémorroïdaire ?

Pour soigner cette pathologie,  il existe plusieurs techniques chirurgicales. La technique chirurgicale initiale pour soigner la pathologie hémorroïdaire consiste à enlever une partie des tissus de la région anale afin de supprimer les hémorroïdes. Avec cette technique, les patients se retrouvent avec trois plaies ouvertes qui mettent du temps à cicatriser. Environ 4 à 6 semaines. C’est une opération très douloureuse.

Le Hall–Rar Doppler permet également de traiter la maladie hémorroïdaire. Contrairement à la technique initiale, elle consiste à repérer à l’aide d’une sonde doppler les artères hémorroïdaires et à les lier sélectivement dans le but de réduire l’apport sanguin dans les hémorroïdes. Ce n’est donc pas une ablation des hémorroïdes. Le chirurgien peut associer à ce geste une réduction de l’extériorisation de l’hémorroïde en réalisant une suture supplémentaire (mucopexie).

Il s’agit de la moins douloureuse des techniques chirurgicales pour soigner le prolapsus hémorroïdaire, puisqu’aucune partie d’organe ou de tissu n’est enlevée. 

Grâce à cette technique, les hémorroïdes sont préservés et peuvent continuer à assurer leur rôle notamment en participant au contrôle des gaz fins. En effet, les chirurgies traditionnelles sont susceptibles de provoquer jusqu’à 15% d’incontinence au gaz de façon temporaire ou bien définitive.

Zoom sur la chirurgie au Hall-Rar Doppler

Cette intervention chirurgicale peut être réalisée en ambulatoire. C’est une chirurgie mini-invasive qui ne nécessite aucun retrait d’organe ou de tissu de la partie rectoanal. Les douleurs post-opératoires sont considérablement réduites et il n’y aucun risque d’incontinence. Cette chirurgie peut être réalisée soit sous antiagrégants oraux soit sous anticoagulants oraux. Aucun soin à domicile n’est nécessaire.

Le Hall-Rar Doppler est une chirurgie mini-invasive qui convient donc parfaitement aux patients fragiles. Elle peut être réalisée en cas de récidive de chirurgie traditionnelle et elle est adaptée aux hémorroïdes dès le stade II.

Vous pouvez prendre rendez-vous avec le Dr Carbonnel, chirurgienne viscéral et digestif à la clinique Bonneveine, par téléphone au 04 96 14 14 59 ou par mail à consultations@avec.fr.

Vous ouvrez votre cabinet ?

Nous sommes présents pour vous accompagner dans l'ensemble de vos démarches.

avec.fr - 1bis, Avenue du Chateau , 94300 Vincennes

Copyright © avec.fr - Tous droits réservés. v1.0.44

Données personnelles Ventes et remboursementsMentions légales et CGUGestion des cookies et consentements
Facebook logo
Linkedin logo
Instagram logo
Twitter logo
Youtube logo
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez qu'Avec utilise des cookiespour réaliser des statistiques de visite.
En savoir plus